OUVERTURE DU PARC
AUJOURD’HUI :
LE PARC EST FERMÉ
PROCHAINE OUVERTURE DU PARC :
JOURS D’OUVERTURE DU MOIS (en vert)
mars 2019
lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche
lundi 25 février 2019 mardi 26 février 2019 mercredi 27 février 2019 jeudi 28 février 2019 vendredi 1 mars 2019 samedi 2 mars 2019 dimanche 3 mars 2019
lundi 4 mars 2019 mardi 5 mars 2019 mercredi 6 mars 2019 jeudi 7 mars 2019 vendredi 8 mars 2019 samedi 9 mars 2019 dimanche 10 mars 2019
lundi 11 mars 2019 mardi 12 mars 2019 mercredi 13 mars 2019 jeudi 14 mars 2019 vendredi 15 mars 2019 samedi 16 mars 2019 dimanche 17 mars 2019
lundi 18 mars 2019 mardi 19 mars 2019 mercredi 20 mars 2019 jeudi 21 mars 2019 vendredi 22 mars 2019 samedi 23 mars 2019 dimanche 24 mars 2019
lundi 25 mars 2019 mardi 26 mars 2019 mercredi 27 mars 2019 jeudi 28 mars 2019 vendredi 29 mars 2019 samedi 30 mars 2019 dimanche 31 mars 2019

Horaires d’accès au parc les jours d’ouverture : de 13h à 18h
sauf période estivale du 24 juin au 1er septembre : de 10h à 19h

Parc animalier La Vallée Sauvage | Lapin de garenne (oryctholagus cuniculus)
16038
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-16038,ajax_fade,page_not_loaded,,side_menu_slide_with_content,width_470,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-13.4,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Lapin de garenne (oryctholagus cuniculus)

Les lapins de garenne ont été introduits progressivement d’Espagne à partir de l’Antiquité, pour leur viande et leur peau. Ils restèrent pendant longtemps un secteur rentable de l’économie rurale, mais depuis deux siècles ils sont devenus l’un des grands fléaux des régions agricoles.

Les lapins sont des animaux grégaires qui vivent dans des terriers en colonies appelées garennes et régies par des règles hiérarchiques. Les lapins dominants, mâles ou femelles, annoncent et marquent leur territoire au meilleur endroit de la garenne et se reproduisent mieux que les lapins subalternes, lesquels sont chassés s’ils s’avisent de pénétrer dans le territoire d’un lapin dominant.

Le lapin de garenne a un bon odorat, une ouïe fine et une vision panoramique, grâce à ses yeux proéminents latéraux. Il est surtout actif la nuit, et ce à proximité de son terrier. La garenne est le lieu d’habitat du lapin. Elle comprend son terrier plus une zone périphérique d’environ 150m autour de celui-ci. Le lapin y maintient une végétation rase qui épargne à son pelage les désagréments qu’occasionne la rosée. Cette zone dégagée lui permet également de voir approcher les prédateurs éventuels.

A la faveur de l’obscurité, les lapins sortent du terrier pour brouter les plantes et ronger l’écorce des arbres. Ils s’aventurent rarement au-delà des limites de leur territoire.

Le terrier est constitué d’un réseau de galeries, avec plusieurs entrées, qui permettent aux lapins de fuir en cas d’intrusion d’un prédateur comme la fouine ou le renard. Le terrier d’élevage des jeunes ou rabouillère est un cul-de-sac généralement séparé du terrier principal. En un an la lapine peu y mettre bas plus de 20 petits, dont la plupart se mettront à se reproduire dès l’âge de 4 mois.

A la Vallée Sauvage, nous vous présentons également des lapins nains et des lapins géants des Flandres.


Lapin commun

Il existe de nombreuses variétés chez les espèces de lapins communs. Leur taille varie en fonction des croisements d’espèces, ainsi on obtient des lapins faisant plus de 5kg, comme des lapins dit « nains » qui eux ne dépassent pas 1kg même à l’âge adulte. Il existe des variétés à poils long et d’autres à poils court. Enfin, leurs couleurs sont très diverses.

 

lapin2-min

Catégorie
Animaux, La Vallée Sauvage