OUVERTURE DU PARC
AUJOURD’HUI :
PROCHAINE OUVERTURE DU PARC :
JOURS D’OUVERTURE DU MOIS (en vert)
mai 2018
lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche
lundi 30 avril 2018 mardi 1 mai 2018 mercredi 2 mai 2018 jeudi 3 mai 2018 vendredi 4 mai 2018 samedi 5 mai 2018 dimanche 6 mai 2018
lundi 7 mai 2018 mardi 8 mai 2018 mercredi 9 mai 2018 jeudi 10 mai 2018 vendredi 11 mai 2018 samedi 12 mai 2018 dimanche 13 mai 2018
lundi 14 mai 2018 mardi 15 mai 2018 mercredi 16 mai 2018 jeudi 17 mai 2018 vendredi 18 mai 2018 samedi 19 mai 2018 dimanche 20 mai 2018
lundi 21 mai 2018 mardi 22 mai 2018 mercredi 23 mai 2018 jeudi 24 mai 2018 vendredi 25 mai 2018 samedi 26 mai 2018 dimanche 27 mai 2018
lundi 28 mai 2018 mardi 29 mai 2018 mercredi 30 mai 2018 jeudi 31 mai 2018 vendredi 1 juin 2018 samedi 2 juin 2018 dimanche 3 juin 2018

Horaires d’accès au parc les jours d’ouverture : de 10h à 19h

Parc animalier La Vallée Sauvage | Chamois (rupicapra rupicapra)
16039
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-16039,ajax_fade,page_not_loaded,,side_menu_slide_with_content,width_470,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-13.4,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Chamois (rupicapra rupicapra)

Les mâles sont appelés « boucs » et les femelles « chèvres ». Le petit est le « cabri » mais jusqu’à l’âge d’un an on le surnomme « éterle » ou « éterlou ». Ils vivent jusqu’à 22 ans.

Les mâles pèsent de 40kg à 50kg et les femelles de 30kg à 35kg. Il mesure environ 80cm au garrot et la couleur de son pelage est variable. Cependant on retrouve toujours une bande sombre partant des oreilles vers l’avant de son museau ainsi qu’une bande dorsale plus sombre que le reste. Ces cornes mesurent rarement plus de 17cm de long, elles sont noires, droites puis se recourbent en crochet au bout. Les femelles ont des cornes aussi mais elles sont plus fines et moins courbées au bout.

Le chamois est un herbivore ruminant qui vit dans les montagnes du sud et du centre de l’Europe. Ils vivent en troupes de 5 à 30 individus restant le plus souvent à des altitudes comprises entre 800 et 1200 mètres. Un des individus reste toujours à l’affût et prévient ces congénères par un sifflement en cas de danger. Pendant ce temps là les autres se nourrissent principalement de plantes (en été) ou d’épines de pin (en hiver). Ils mangent également de jeunes pousses, de l’herbe, des buissons, de la mousse, des glands ou de la bruyère.

Pendant le rut, les mâles délimitent leur territoire avec des glandes sécrétrices qui apparaissent juste derrière les cornes. Ainsi en novembre on les voit fréquemment en train de frotter leurs cornes sur les branches. Ils vont aussi attirer une femelle dans leur territoire et tenter de la garder au prix de bagarres avec les autres mâles. Après l’accouplement, la gestation est de 6 mois et les femelles ne portent qu’un seul petit. Celui-ci sera sevré au bout de 6 mois.

Enfin le chamois est un véritable acrobate grâce à la morphologie de ces sabots. Ils sont souples et élastiques mais très durs au bout ce qui lui permet de marcher aussi bien sur les névés des hauts plateaux que sur les rochers les plus escarpés.

Classe

Mammifères

Ordre

Ongulés artiodactylés

Famille

Bovidés

Sous-famille

Caprinés

Catégorie
Animaux, La Vallée Sauvage