OUVERTURE DU PARC
AUJOURD’HUI :
PROCHAINE OUVERTURE DU PARC :
JOURS D’OUVERTURE DU MOIS (en vert)
mai 2018
lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche
lundi 30 avril 2018 mardi 1 mai 2018 mercredi 2 mai 2018 jeudi 3 mai 2018 vendredi 4 mai 2018 samedi 5 mai 2018 dimanche 6 mai 2018
lundi 7 mai 2018 mardi 8 mai 2018 mercredi 9 mai 2018 jeudi 10 mai 2018 vendredi 11 mai 2018 samedi 12 mai 2018 dimanche 13 mai 2018
lundi 14 mai 2018 mardi 15 mai 2018 mercredi 16 mai 2018 jeudi 17 mai 2018 vendredi 18 mai 2018 samedi 19 mai 2018 dimanche 20 mai 2018
lundi 21 mai 2018 mardi 22 mai 2018 mercredi 23 mai 2018 jeudi 24 mai 2018 vendredi 25 mai 2018 samedi 26 mai 2018 dimanche 27 mai 2018
lundi 28 mai 2018 mardi 29 mai 2018 mercredi 30 mai 2018 jeudi 31 mai 2018 vendredi 1 juin 2018 samedi 2 juin 2018 dimanche 3 juin 2018

Horaires d’accès au parc les jours d’ouverture : de 10h à 19h

Parc animalier La Vallée Sauvage | Ammonite (ammonis cornu – corne d’Amon)
16097
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-16097,ajax_fade,page_not_loaded,,side_menu_slide_with_content,width_470,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-13.4,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Ammonite (ammonis cornu – corne d’Amon)

C’est sa forme semblable à une corne de bélier ou de mouflon du Dieu Amon qui à donné son nom à ce mollusque fossilisé.

Disparue il y a 65 millions d’années, l’ammonite était un animal semblable aunautile (autre mollusque contemporain des ammonites qui existe encore de nos jours). C’était aussi une cousine éloignée des pieuvres et des calmars.

Les ammonites représentent une large majorité des fossiles découverts dans  la  région (Cératites, Oxycerites, phyllocéras, etc).

Nous en avons rassemblé quelques une sur la dalle aux ammonites qui vous est présentée au parc animalier.

Comment elles se sont fossilisées?   

Les ammonites étaient des animaux marins vivant de plancton et de restes d’animaux morts, faites d’une coquille et d’un corps mou pourvu de tentacules.

Lorsqu’elles sont mortes, elles sont tombées au fond de la mer, qui se trouvait ici à cette époque ; une fois le corps de l’animal décomposé, seules quelques coquilles vides recouvertes rapidement par les sédiments marins ont pu être préservées. Avec l’amoncellement de sédiments, elles se sont solidifiées, et ont refait surface grâce à la formation des montagnes.

Si les fossiles vous intéressent, visitez les musées de la Réserve Géologique de Haute Provence.

Catégorie
La Vallée Sauvage, Le parc